Ce site est le complément interactif du livre de Gilles Gauvin et Fabrice Urbatro : "Les grandes dates de l'histoire de La Réunion" (Epsilon éditions, 2013).

Les grandes dates de l'histoire de La Réunion
En savoir plus

1946 : la départementalisation

Le 19 mars 1946 le Parlement vote la loi qui fait de La Réunion, la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane des départements français. La demande formulée depuis les années 1890 par les élus antillais est réapparue avec force dans les années 1930. Ce sont les députés communistes Raymond Vergès et Léon de Lépervanche qui se sont faits localement les défenseurs de cette loi. Elle était pour eux le moyen d’accorder enfin à la population réunionnaise l’intégralité des droits des citoyens français. Mais la révolution économique et sociale attendue ne s’opérant pas assez vite, les communistes ont dénoncé dès 1947 le « sabotage » de la départementalisation. Il faudra attendre les années 1960 pour que les moyens mis en œuvre s’accélèrent et le début des années 2000 pour arriver à une égalité des droits sociaux.

JOUER

MOTS CLES :
« Vieilles colonies »
Assimilation
Départementalisation
France d'outre-mer
Droits sociaux

« Vieilles colonies »

Expression qui désigne l’espace colonial conquis par la monarchie et conservé par la France à la fin des guerres napoléoniennes. Cette notion apparaît vers 1880 aussi bien dans l’administration que dans les encyclopédies françaises.

Assimilation

Principe affirmé par les colonisateurs français qui vise à faire à terme des peuples colonisés des citoyens français ayant adopté la langue et les valeurs françaises.

En 1946, les députés réunionnais justifient cette assimilation immédiate, à travers le vote de la départementalisation, par l’absence, selon eux, de différences culturelles entre les Réunionnais et les métropolitains. Raymond Vergès déclarait ainsi à l’Assemblée nationale : « Il n’y a, en effet, chez nous aucun problème d’ordre linguistique, culturel ou national ». Mais malgré l’octroi du statut départemental, les droits économiques et sociaux furent loin d’être immédiatement appliqués, ce qui suscita la colère des députés communistes.

Départementalisation

Les départements français furent créés en 1790, au moment de la Révolution française. Il y en avait alors 83, puis 86 en 1810. En 1848, la IIe République décida de la transformation de l’Algérie en trois départements supplémentaires (Alger, Oran, Constantine). Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion deviennent départements à leur tour en 1946. En 1962, avec l’indépendance algérienne la France compte alors 94 départements métropolitains et 4 outre-mer. Après la refonte des départements de la région parisienne en 1964, la division de la Corse en deux départements en 1976, le passage de St-Pierre et Miquelon par le statut de département entre 1976 et 1985, et l’accession de Mayotte à ce statut en 2011, il existe aujourd’hui 101 départements français dont 5 d’outre-mer.

France d'outre-mer

Expression qui désigne l’ensemble des territoires sous souveraineté française situés en dehors du continent européen. Cette expression vient remplacer celle d’empire colonial après la Seconde Guerre mondiale, dans la Constitution de la IVe République, en même temps que le ministère des Colonies devient le ministère de la France d’outre-mer.

Droits sociaux

Droits accordés à chacun pour être bien éduqués et bien protégés (santé, travail, vieillesse).

Haut de page

Pour en savoir plus :

• COMBEAU Yvan, MAESTRI Edmond, Histoire de La Réunion de la colonie à la région, Nathan, 2002.
• COMBEAU Yvan (dir.), L’île de La Réunion dans le XXe siècle. Un itinéraire français dans l’océan Indien. Colonie. Département. Région, CRESOI-Université de La Réunion, 2009.
• MAESTRI Edmond, NOMDEDEU-MAESTRI, Chronologie de La Réunion. De la départementalisation à la loi d’orientation, CRESOI-SEDES, 2001.
• VAXELAIRE Daniel, Le grand livre de l’histoire de La Réunion, vol.2 de 1848 à l’an 2000, Orphie Editions, 2009.

Ouvrages sur la départementalisation de 1946
• COMBEAU Yvan, Une décolonisation française. L’île de La Réunion 1942-1944, Océan Editions, 2006.
• COMBEAU Yvan, La vie politique à La Réunion. 1942-1963, SEDES-CRESOI, 2001.
• EVE Prosper, De La Réunion coloniale au département. La concrétisation d’un désir, Graphica, 1996.
• MAESTRI Edmond (dir.), 1946 : La Réunion, Département. Regards sur La Réunion contemporaine, L’Harmattan-Université de La Réunion, 1999.
• VERGES Françoise, La loi du 19 mars 1946. Les débats à l’assemblée constituante, Graphica, 1996.

Sites internet
Site de l’Assemblée nationale
Le Boucan (portail de l’histoire de La Réunion)

Haut de page